Westie Babies - Le Blog

Le Blog

Footwork Styling

3 footworks simples pour booster vos basiques

Adrien Guesnel

4 min de lecture

3 footworks simples pour booster vos basiques

En soirée, on a tendance à très souvent utiliser les mêmes passes, ce qui nous donne l'impression que l'on fait toujours la même chose. Et si on cassait cette régularité en remplaçant notre anchor step par un footwork ? Je vous vois déjà en train de vous cacher les yeux à la lecture du mot "footwork". Un footwork ne signifie pas une combinaison frénétique de vos pieds, c'est simplement un pas réalisé avec vos pieds et vos jambes qui sort du schéma traditionnel. Il suffit de quelques mouvements de pieds pour apprendre vos premiers footworks. Ils agrémenteront vos basiques et placé au bon moment sur la musique cela permet de marquer le rythme avec style.

Promis un footwork ne ressemble pas forcément à ça

En 2 temps, 3 mouvements

Cette expression n'a jamais été aussi vrai que maintenant. Danseurs, je vous propose de découvrir 3 footworks simples qui se réaliseront sur le "5 & 6" de vos basiques, au moment de votre anchor step. Danseuses, vous pouvez également les réaliser en inversant les jambes dans les explications. Cependant danseuses si vous réalisez un footwork sur votre anchor step, il ne faudra pas oublier d'aller rechercher la connexion sur votre 6.

Pour vous entrainer, je vous encourage à vous entrainer seul dans un premier temps en mimant un sugar push. C'est la passe la plus simple pour réaliser les footworks que je vous propose. Une fois acquis vous pourrez les transposer dans les anchors steps des autres passes que vous connaissez.


Attention : Un footwork est un jeu de jambes, il ne doit donc y avoir aucun changement dans votre cadre ou dans l'indication que vous donnez à votre partenaire.


1. Le pingouin

Je vois très rarement ce footwork en soirée, il est donc assez original et facile à réaliser. (Petite dédicace à ma partenaire de cours qui adore ce footwork ;))

  • 5 : Mettez votre poids du corps sur votre talon droit et décollez légèrement la plante de votre pied.
  • & : Mettez votre poids du corps sur votre talon gauche, plante de pied relevée et décollée.
  • 6 : Vous pouvez reposer progressivement vos plantes de pied en pensant à transférer votre poids du corps sur votre jambe droite.
Démonstration vidéo du footwork "Pingouin"

Faites attention de ne pas trop lever la plante des pieds, cela rendra le mouvement plus compliqué à réaliser car l'équilibre sera plus précaire. Au 6, faites attention à ne pas retomber violemment sur vos plantes de pieds, cela pourrait casser la fluidité de votre danse.

2. Le tap, tap, pose

Simple et efficace, je le trouve très utile pour marquer des temps saccadés. On va réaliser des taps avec notre pointe de pied droit en décrivant un petit arc de cercle devant nous. Il faudra s'entrainer un petit peu pour le réaliser sur des musiques rapides et ne pas prendre du retard sur votre 1.

  • 5 : Tapez le sol avec votre pied droit devant votre pied gauche (vers 11h).
  • & : Tapez le sol avec votre pied droit devant vous (vers 12h).
  • 6 : Reposez le pied droit en sol dans son axe (vers 1h).
Démonstration vidéo du footwork "Tap, tap, pose"

Si vous êtes en retard sur votre 1, il y a un truc. Il est très important de reposer le pied au sol sur le 6 et de ne pas réaliser un tap, sinon vous allez être en retard pour votre 1. Vous donnerez l'illusion d'un tap en déroulant le pied, l'important est d'être prêt pour repartir sereinement.

3. Le petit écart

C'est un footwork que je travaille actuellement et c'est l'un de ceux que j'aime le plus visuellement. On va se surélever en réalisant un petit écart avec nos jambes avant de revenir. Bien placé sur la musique, il vous fera marquer des points à coups sûr.

  • 5 : Décalez légèrement vers l'extérieur votre jambe droite et mettez-vous sur votre pointe de pied droite.
  • & : Même chose avec le pied gauche, décalez légèrement votre jambe vers l'extérieur et mettez-vous sur votre pointe de pied gauche.
  • 6 : Redescendez progressivement vos talons en repositionnant votre pied droit sur sa position naturelle à la fin d'un anchor step traditionnel. N'oubliez pas de retransférer votre poids du corps sur votre jambe droite. Vous pouvez ramener légèrement votre pied gauche dans son axe en le faisant glisser.
Démonstration vidéo du footwork "Petit écart"

Faites attention à ne pas trop vous écarter de votre couloir de danse car c'est un mouvement rapide et la musique peut ne pas vous donner le temps pour réaliser un écart trop important. Un léger écartement est suffisant pour mettre en avant votre mouvement.

Si vous le souhaitez et que vous êtes plus à l'aise vous pouvez ajouter de l'amplitude à ce mouvement avec votre bras libre en l'ouvrant de l'intérieur vers l'extérieur en même temps que vous réalisez l'élévation.

Bonus : le rondé

Les 3 footworks proposés au-dessus conviennent sur des musiques au rythme marqué et assez rapide. Alors, je vous propose en bonus un footwork très simple qui est plus adapté pour les chansons plus calmes, pour accompagner un ralenti musical ou la tenue d'une note par l'interprète.

Il faut veiller à être en équilibre sur votre jambe qui va vous servir de pilier pour ce mouvement. Donc danseur poids du corps jambe gauche au 4 avant de réaliser ce footwork.

  • 5 & 6 : Vous allez ramener votre jambe droite prête de votre jambe gauche en la faisant glisser pointe de pied vers le sol. Puis avec la même jambe vous allez réaliser un arc de cercle en avant puis en allant sur la droite. Enfin vous ramènerez votre jambe vers vous puis vous transférerez votre poids du corps sur votre jambe droite pour être prêt à repartir.
Démonstration vidéo du footwork "Rondé"

Vous pouvez étirer ce mouvement sur le nombre de temps que vous souhaitez en gardant cette logique. Pour avoir un rondé gracieux, quelques conseils :

  • Il vous faut être bien en équilibre sur votre jambe qui vous sert de pilier.
  • Pensez à tendre la jambe avec laquelle vous faites le rondé en avant
  • Ne décollez pas trop la point de pied du sol, faites la glisser.

Ça y est, vos basiques ne se ressembleront plus et vous pourrez faire une danse entière en alternant des basiques avec des footworks sans avoir l'impression de répéter sans cesse les mêmes mouvements.

Écrit avec passion par ...

Adrien Guesnel
Adrien Guesnel

Strasbourg

J'ai découvert la danse avec la Salsa puis j'ai essayé plusieurs danses : Bachata, Kizomba... Mais c'est définitivement le WCS que je préfère ! Mon but est de vous faire découvrir et aimer cette danse

Partage l'article