Westie Babies - Le Blog

Le Blog

Motivation

N’ayez plus peur de vous tromper

Adrien Guesnel

3 min de lecture

N’ayez plus peur de vous tromper

L’erreur fait partie du processus même de l’apprentissage. Aucun domaine n’y échappe : musique, sport, études, cuisine (mes amis pourraient vous en parler) … La danse n'y échappe pas.

Cependant la peur de faire faux peut être un frein à votre épanouissement et à votre progression dans la danse.

Oupsie...

Les cours, le lieu pour vous tromper en sérénité

Vos cours réguliers sont le lieu où devez vous sentir le plus libre de vous tromper. Le principe même du cours est d’apprendre, travailler et progresser. N’ayez pas peur de demander à vos professeurs si vous n’arrivez pas à faire l’exercice ou la passe. Tout le monde possède des sensibilités différentes et il ne faut pas avoir honte de demander à revoir l’exercice ou poser des questions.

Profiter des soirées en progressant

Un autre lieu où vous aller pouvoir beaucoup progresser, ce sont les soirées. Vous pouvez danser avec une multitude de danseurs ou de danseuses différents, c'est très formateur.

C’est aussi le lieu qui a tendance à vous maintenir dans votre zone de confort. En effet, en soirée le contexte est tout autre, on est là pour s’amuser et profiter. Du coup, on a tendance à rester dans son répertoire de passes que l’on maîtrise et où on se sent à l’aise.

Cependant en faisant ça vous ne travaillerez pas les nouveaux mouvements et exercices que vous êtes en train d’apprendre. Alors bien sûr je ne vais pas vous dire que lorsque vous vous rendrez en soirée il faut répéter tout ce que vous avez vu lors de vos derniers cours. Accordez-vous d'inclure 10% ou peut-être même simplement qu'une nouvelle passe que vous êtes en train d'assimiler. Si ça passe, super ! Sinon, ce n'est pas grave ça ne restera qu'un échec sur plus de 90% de réussite. Voilà une bonne méthode pour vous autoriser de vous tromper sans gâcher votre plaisir et celui de votre partenaire de danse.

Ne vous excusez pas de votre niveau

En soirée, on peut inviter et se faire inviter qu’importe le niveau de danse. Il se peut donc que vous vous retrouviez avec un partenaire de meilleur niveau que vous. Sachez que vous n’avez pas à vous excuser de votre niveau. Un débutant fera plus souvent les mêmes passes et sera plus sujet à faire des erreurs. Si votre partenaire est d’un niveau plus avancé, il le saura et ne viendra jamais vous le reprocher. Les danseurs et danseuses plus expérimentés ont également connus les mêmes moments que vous et savent bien que c’est difficile de se lancer sur la piste. Ne vous mettez pas la pression, ne vous pétrifiez pas dés que vous faites une erreur, cela arrive et votre partenaire ne vous en tiendra pas rigueur.

Il vaut mieux en rire

Le West Coast Swing demande de gérer beaucoup de choses en même temps, il est tout à fait normal de ne pas réussir du premier coup et de devoir s’entrainer plusieurs dizaines (centaines) de fois. Ne baissez pas les bras et ne rangez pas vos chaussures dans le placard. Si après plusieurs essais infructueux, vous en avez marre, faites une pause dans cet exercice. Il ne faut pas bloquer sur un exercice, vous aurez peut-être un déclic qui viendra plus tard pour vous débloquer.

L'important est que vous gardiez ce plaisir de danser et que vous progressiez à votre rythme. Même si parfois il y a des petits couacs lors de votre danse, vous pouvez en rire, ça reste la meilleure solution. Puis reprenez simplement votre danse. Le principal est de garder votre bonne humeur et votre passion pour la danse !

Je vous laisse sur un petit exemple en vidéo pour vous montrer que faire des erreurs ça peut arriver même aux très bons danseurs et qu'il ne faut jamais rien lâcher ;)

Même si on se trompe, on ne lâche rien !

Écrit avec passion par ...

Adrien Guesnel
Adrien Guesnel

Strasbourg

J'ai découvert la danse avec la Salsa puis j'ai essayé plusieurs danses : Bachata, Kizomba... Mais c'est définitivement le WCS que je préfère ! Mon but est de vous faire découvrir et aimer cette danse

Partage l'article