Westie Babies - Le Blog

Le Blog

Event Experiences

WOTP 2022, on vous raconte tout !

C'est notre grand retour en duo dans les évents de West Coast Swing, on en profite pour vous partager notre expérience du festival WOTP 2022.

Pauline Lagarde, Adrien Guesnel

10 min de lecture

WOTP 2022, on vous raconte tout !

Juillet 2022. On fait nos valises, départ 6h pour Adrien et 15h pour Pauline, direction Mandelieu-la-Napoule pour aller vivre notre première semaine de danse sur le bord de mer. Le WOTP nous voilà ! Il nous aura fait attendre, car prévu pour l'été 2020, c'est finalement en juillet 2022 que l'on aura enfin pu concrétiser ce projet.

C'est aussi pour nous l'occasion de partager à nouveau un festival ensemble. On ne vous cache pas que le dernier date un peu (c'était en janvier 2020 pour le Budafest), on est donc impatient de se retrouver pour vivre tout ça. Et bien sûr tenant un blog, c'est l'occasion de partager nos expériences et de vous faire (re)vivre un peu cet événement.

Soleil, plage, danse, pizza, glaces, moustiques et ronflements de Pauline, j'espère que vous avez les mirettes bien ouvertes car notre récit commence.


Préparation des bagages

7 jours de danse au bord de mer, c'est tout de suite une montagne d'affaires qu'il faut emmener. L'indispensable pile de hauts pour pouvoir se changer durant les 7 soirées de danse (et croyez-nous c'était indispensable) avec en plus tout le nécessaire pour aller à la plage. Point positif, par temps d'été les tenues sont plutôt légères, mais point négatif la transpiration nous fait changer souvent de vêtements.

On vous épargne le descriptif complet de nos valises mais sachez juste qu'Adrien avait plus de bagages que moi (toujours très coquet celui-là). Petit check avant de partir, on vérifie que les chaussures de danses sont bien là, car sans elles les soirées vont être beaucoup moins agréables. Et ce n'est pas parce que vous pouviez acheter sur place des chaussures Léo Danse ou Swayd que c'est une raison valable de les oublier.

En voiture Simone

Adrien est parti de Strasbourg et a choisi la voiture pour rejoindre les faubourgs de Cannes, tandis que moi partant de Paris, j'ai privilégié le train. J'ai pu arriver dans la ville de Mandelieu après deux changements. Pas de direct depuis la capitale mais c'est un petit désagrément pour arriver en terre promise.

Quel joli nom de ville

Mon voyage s'est déroulé sans encombre mis à part ce moment où je me suis retrouvée seule dans un wagon de TER avec 3 autres hommes qui fumaient des joints et qui clamaient qu'ils étaient interdits de territoire dans certains pays. Un pur moment de détente... Heureusement Adrien m'attendait à la gare de Mandelieu. Pas de glace pour m'accueillir mais il m'annonce qu'une navette gratuite existe sur Mandelieu pendant l'été. Cette ligne s'appelle le Mimo plage, et bien que plutôt petite, ce mini bus navigue dans tout Mandelieu afin de permettre aux personnes de se rendre à la plage. On a rencontré la navette pleine une seule fois pendant notre séjour car elle est manifestement victime de son succès. Sinon d'autres lignes de bus existent, on paye par carte bancaire directement dans le bus et le ticket coûte 1,5€. Et au pire, Uber est là pour vous dépanner, enfin ça c'est quand ils ne vous laissent pas en plan 3 fois de suite après la soirée plage du mardi, on a bien failli rentrer à pied ! 🤣

Une chambre tavernier !

Nous voilà donc dans le bus pour se rendre à notre lieu d'hébergement qui sera notre repère pendant ces 7 prochains jours. On a choisi un Airbnb à proximité de l'hôtel des congrès, un peu plus au nord à 7 minutes à pied. Adrien avait ce petit sourire en coin juste avant d'arriver en me disant, je cite : "Bon, c'est 7 minutes à pied mais ça monte un peu et y a un endroit où on va risquer notre vie à chaque fois, je préfère te le dire !". Alors oui en effet, il y avait un certain dénivelé que l'on n'avait pas pris le temps de vérifier, et un magnifique virage en épingle où l'on risquait bel et bien notre vie à chaque trajet car il n'y avait ni trottoir, ni aucune visibilité aussi bien pour les voitures que pour nous même.

Sans ce genre de petits aléas, le voyage n'aurait pas le même charme, on vous conseille cependant de vérifier non seulement le temps mais aussi le chemin qui sépare votre hébergement du centre des congrès.

Pour vous donner une idée plus large des hébergements, de nombreux sont proposés par le WOTP et vous en trouverez beaucoup aux alentours, que ce soit l'hôtel ou location Airbnb. Mais ne nous mentons pas c'est un sacré budget, alors réservez le plus tôt possible. La nuit à l'hôtel Ibis qui colle le centre des congrès était affichée à 180€ si vous réserviez le jour même, vous pouvez bien sûr l'avoir aux alentours de 90€ si vous réservez en avance.

Nous avions choisi une chambre partagée pour un budget plus restreint, tandis que d'autres ont opté pour une villa avec piscine. On s'en est sorti pour 180€ pour 7 nuits, tandis que pour une villa il faut compter entre 450 et 600€ en fonction du nombre de personnes et de ladite villa bien entendu.

On vous encourage fortement à prendre un logement qui a un accès à une piscine car avec la chaleur pendant l'après-midi un petit plongeon n'est pas de refus. Et si vous êtes sensible à la chaleur, une petite vérification si la chambre est climatisée n'est peut-être pas de trop. Nous n'avions qu'un ventilateur mais sans celui-ci par sûr qu'Adrien aurait pu fermer l'œil même après une soirée de danse.

Si vous êtes véhiculé, un parking se situe juste à côté du centre expo et il est gratuit, une trés bonne nouvelle pour ceux possédant une voiture. Si vous êtes à pied, on vous conseillera de vous rapprocher de la plage en vous situant entre celle-ci et le centre des congrès. Même si nous n'étions pas loin du centre des congrès, nous étions à l'opposé des plages et il fallait compter une bonne quarantaine de minutes pour y arriver avec le bus. Et sous la chaleur écrasante cannoise, chaque minute compte !

Sleep, beach, dance and repeat

On a fini la minute Stéphane Plaza, on va quand même pouvoir vous parler du principal !

Au WOTP vous avez la possibilité de prendre des cours ou juste de faire les soirées et vous avez des pass 3 jours ou 7 jours. Comptez 350€ en early bird pour le full pass 7 jours et 180€ pour le pass des 7 soirées.

Les cours ont 9 niveaux et vous êtes répartis dans les niveaux après audition. Il n'y a que 2h20 de cours par jour, avec en plus 1h de pratique dirigée et le mardi est une journée off, sans cours donc. Le full pass incluait également l'accés à 1h de cours tout niveaux juste avant le début de 4 soirées.

Nous avons fait le choix de partir sur un party pass pour avoir nos journées de libre et pouvoir profiter au maximum de nos soirées. Là c'est un peu chacun voit comment il veut vivre son WOTP. Nous voulions danser jusqu'au bout de la nuit et profiter de la ville, quand on ne dormait pas bien sûr 😅 Le temps passe vite et c'est vrai que même si ce n'est que 2h20 de cours, si nous avions choisi ce pass on aurait eu un rythme beaucoup plus soutenu, pas infaisable mais on aime bien être à la cool chez les Westie Babies !

La preuve par l'exemple

Les soirées commençaient à 21h30. Et comme expliqué plus haut des ateliers tout niveaux étaient accessibles pour ceux possèdant le full pass juste avant 4 de ces soirées. Nous ne sommes pas arrivés au début des soirées, nous avons pris notre temps, surtout que l'on était là jusqu'au bout, 7 soirées, 7 photos de survivors. Oui vous pouvez jouer à nous chercher sur les photos, on est bien là à chaque fois ! Il y a donc largement de quoi vous satisfaire.

Il y a du monde, beaucoup de monde, ENORMEMENT de monde ! :) C'est juste trop cool de pouvoir danser avec plein de personnes venant des 4 coins de l'Europe et même de plus loin. Cela ressemble un peu au Buda avec un esprit un peu plus social et une température un peu plus élevée. En tout cas, il n'est pas rare de rencontrer quelqu'un seulement au bout de 2 ou 3 soirées au WOTP. C'est un peu gênant la première fois que l'on demande si la personne était là avant parce que l'on ne l'a pas vue mais on s'y fait vite. Et personnellement c'était l'occasion pour moi de ne plus avoir à supporter Adrien pendant toutes ces heures, un bonheur vous n'avez pas idée !

L'ambiance dans la grande salle de danse

Cependant, tout ce monde ainsi que les températures d'été ne font pas vraiment bon ménage, et après les premières danses on se remercie d'avoir prévu plusieurs hauts pour se changer.

Note : L'organisateur nous a mentionné que la clim était malheureusement tombée en panne pendant quelques jours.

Il y a deux salles de danse au WOTP, une grande qui passe tous types de musiques et une petite avec un thème. Pour les thèmes, on a pu avoir : acoustique, chill, swing and blues ou encore cover. Je crois qu'il nous en manque mais vous nous pardonnerez ce manque de professionnalisme.

La température étant plus clémente dans la petite salle, c'était notre lieu de danse de prédilection, excepté pour Adrien lors du thème swing and blues mais chut, ne répétez à personne qu'Adrien n'est pas à l'aise sur du blues !

Crucial dilemme

Et on ne pouvait pas ne pas parler des soirées à thème du WOTP, il y en avait 4 sur les 7. On a eu la traditionnelle soirée blanche avec son pro-show, la soirée 14 juillet, la soirée plage et une soirée costumée sur le thème Cartoon & Comics. La soirée plage du mardi consiste essentiellement à une soirée plus chill sur le sable, il y a possibilité de danser bien sûr, mais le moment est plus propice à la détente entre amis sur les transats ou dans l'eau pour les plus courageux. Petit conseil, n'y venez pas avec vos chaussures de danses toutes neuves !

Nous avons pu également profiter d'un pique-nique et d'un joli feu d'artifice sur la plage avant d'entamer la soirée du 14 juillet, rien de mieux pour se mettre en jambe avant de danser toute la nuit. Si vous êtes en voiture, prévoyez cependant un petit temps d'attente dans les bouchons en repartant du feu d'artifice.

Les thèmes des soirées sont plutôt bien suivis avec des clins d'œil pour certains jusqu'à des déguisements complets pour d'autres. Nous avons fait une petite sensation pendant la soirée Cartoon & Comics avec notre déguisement. Pour ceux qui ne l'auraient pas vu, il vaut le détour. Les regards interloqués des danseurs en se rendant compte du travestissement d'Adrien étaient inestimables !

Des professionnels jusqu'au bout (crédit photo : Tumbao Pix)

La dernière soirée de la semaine, la soirée blanche, commence avec un show haut en couleurs. Le show commence à 21h et les portes du congrès ouvrent à 20h30, mais conseil d'ami, on vous conseille d'y être le plus tôt possible avant l'ouverture des portes si vous voulez avoir des places confortables sur les sièges en hauteur. Il y a un peu de queue à faire bien sûr, mais Eric Tumbao est là pour vous faire passer le temps en vous prenant en photo groupe après groupe. Le show en lui-même était calibré pour fêter les 10 ans du WOTP, on en avait plein les yeux ! Une image valant mieux que 1000 mots, on vous laisse savourer le spectacle :

Un show inoubliable

Et sinon à part ça ?

Si vous avez un peu de temps, on vous conseille d'aller profiter des plages. La plage près du château est vraiment très agréable avec un monde raisonnable. On vous déconseillera d'aller à Cannes vous baigner car les plages sont très souvent bondées.

Ruiner les photos d'Adrien, mon activité favorite !

Vous pouvez également vous promener dans le vieux Mandelieu, flâner et déguster plein de glaces ! (Ma deuxième activité favorite !)

Vous pouvez vous balader au jardin du château (4€) et prendre de belles photos en profitant d'un agréable paysage. Et si vous ne faites pas comme nous et que vous ne venez pas trop tard, vous pouvez même visiter le château. Prenez garde également à l'heure de fermeture du jardin, nous avons bien failli nous y faire enfermer sans que les gardiens vérifient si tout le monde est bien sorti !

Vous pouvez prendre le TER (8€ aller/retour) et vous rendre à Cannes ou à Antibes pour visiter une autre ville. Nous avons choisi d'aller à Antibes avec une amie danseuse. Petit resto, petite glace et grande balade, c'est une charmante escapade à faire si vous le pouvez.

Une des rues du centre-ville d'Antibes

Alors le verdict ?

Comme pour le Budafest, le WOTP fait partie des événements incontournables quand on aime le West Coast Swing. La localisation, la durée et la taille de l'événement sont trois choses que vous aurez du mal à trouver ailleurs.

Certes c'est un budget mais pourquoi ne pas en profiter pour en faire vos vacances comme nous l'avons fait. Aucun regret d'y être allés, beaucoup de danseurs nous ont confié leur envie d'y retourner l'an prochain.

Quant à nous, peut-être serons-nous là en 2023 mais il y a tellement d'événements à découvrir que l'on ne peut rien vous garantir. En tout cas si vous y allez et que vous nous reconnaissez, ça sera avec plaisir de partager une danse.

Écrit avec passion par ...

Pauline Lagarde
Pauline Lagarde

Paris

Expatriée dans la capitale, elle n'en oublie pas pour autant ses racines alsaciennes et revient fréquemment sur Strasbourg pour danser et surtout pour martyriser Adrien.

Adrien Guesnel
Adrien Guesnel

Strasbourg

J'ai découvert la danse avec la Salsa puis j'ai essayé plusieurs danses : Bachata, Kizomba... Mais c'est définitivement le WCS que je préfère ! Mon but est de vous faire découvrir et aimer cette danse

Partage l'article