Westie Babies - Le Blog

Le Blog

Interview Photo

L'oeil d'Aymery Saint-Loup

Après avoir interviewé des danseurs professionnels et des DJs, nous abordons une nouvelle facette du monde du West Coast Swing : les photographes !

Adrien Guesnel

6 min de lecture

L'oeil d'Aymery Saint-Loup
Aymery Saint-Loup 

On aime tous avoir de belles photos de nos évents pour nous rappeler tous ces souvenirs et pour également pouvoir changer notre photo de profil sur les réseaux sociaux. C'est l'occasion d'en savoir un peu plus sur les photographes avec cette nouvelle série d'interviews.

WB : Salut Aymery ! Merci d'être le premier photographe à accepter de répondre à nos questions. Pour ceux qui ne te connaitraient pas, est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur toi ?

Aymery : Un grand merci pour l'invitation !

J'ai 38 ans, je viens de Narbonne et je danse le West Coast Swing depuis 2014. Je prenais des cours réguliers à Toulouse chez Encas-Danses avec Nicolas Bourgeais, Mag et Dianeva. C'est là bas que j'ai commencé tout naturellement mes premiers shooting photos lors des afterworks.

Je suis parisien depuis septembre 2020 et j'apprécie déjà les bons moments dans cette nouvelle communauté, avec les Westies Pirates, les cours chez Joëlle et Bret et tous les Friendly & West in Palaiseau de Cyrillou.

Lionel et Amandine en plein cours à l'Ultimate Swing Angoulême 2020

WB : Comment es-tu arrivé à prendre des photos pendant les soirées West Coast Swing ?

Aymery : C'est une envie que j'ai eue très tôt, en boîte de nuit, mais qui ne s'est jamais concrétisée. Trop jeune et pas assez de contacts donc au final pas de shootings.

A Encas-Danses, il y a des afterwork gratuits en mode auberge espagnole un mercredi par mois et c'est un vrai moment de bonheur à vivre. Tous les danseurs de toutes les écoles prennent plaisir à s’y retrouver. C'est vraiment sympa à tester, je recommande.

Personne ne prenait de photos donc je me suis lancé, avec mon premier appareil et les flash un peu trop gênants au début. Puis avec de meilleurs appareils, plus besoin de flash et j’ai vraiment commencé à être fier du rendu de mes photos.

J'avais envie de donner un peu de bonheur aux gens avec des photos souvenirs. Les regards, les plus beaux sourires, ça fait toujours plaisir de pouvoir montrer à sa famille ou à ses amis des photos en train de danser le West Coast.

WB : Qu'est-ce que tu aimes dans cet exercice ?

Aymery : C'est vraiment ça, avoir le bon moment, le bon sourire ou un regard échangé. Cet instant figé grâce à mon appareil. Cela me fait vraiment plaisir quand les gens utilisent une de mes photos en profil ou couverture. Ça veut dire que j’ai bien fait mon travail.

Je ne vais publier que les photos où les gens sont mis en valeur. C'est important pour moi. Les photos vidéo gag je les envoie en message privé mais je ne les publie pas ;)

WB : Qu'est ce qui fait une photo réussie selon toi ?

Aymery : Pour moi c'est quand la personne aime la photo qu'elle voit, qu’une émotion se dégage. En tout cas c'est mon critère n°1 ! 😉

Après techniquement, il faut avoir la netteté, le cadrage et la lumière bien sûr sinon ce n’est pas une photo exploitable.

Damien et Amandine au Lyon Funny Swing 2020

WB : Chaque photographe à son style et ses préférences, comment définirais-tu les tiennes ?

Aymery : Il y a beaucoup de spécialisation dans la photographie. Pour ma part je suis un photographe de portraits, avec une préférence pour les danseurs en mouvement. J’adore avoir les cheveux au vent, les tombés, les figures acrobatiques d’Amandine et Lionel Giannone. Je laisse les photos de paysages à ma chérie Alexandra qui se débrouille mieux que moi sur ce domaine. J'en profite pour lui faire un peu de pub, allez voir son compte instagram @les_voyages_d’alexela ça vaut le coup d’oeil.

Je préfère capter le bonheur qui se dégage d'une danse, d'un sourire. Je fais aussi des photos de familles de westies. J’ai pu le faire pour les Giannone et pour des couples d’amis westies avec leurs enfants.

WB : Pour l'avoir expérimenté, c'est très compliqué d'obtenir une belle photo lorsque les personnes sont en mouvement. Est-ce que tu peux nous parler un peu de tout le défi pour arriver à prendre une photo nette ?

Aymery : En effet, le défi c'est d'avoir une photo nette avec assez de lumière pour éviter d'avoir une qualité trop dégradée quand on est trop haut dans les ISO*. Mon premier appareil était trop limite ce qui m'a conduit à en changer. Avec mon Canon 6D j’arrive à faire à peu près ce dont j’ai envie quel que soit l’environnement.

De manière générale, le mode priorité vitesse est ma base de travail. Cela permet d’avoir des photos nettes de personnes en mouvement. C’est un compromis entre la lumière et la rapidité d’ouverture.

Dans une soirée avec peu de lumière, vous me trouverez près des spots pour avoir les meilleures photos sans flash.

(*) L’ISO contrôle la quantité de lumière que votre appareil photo capture, pour en savoir plus sur l'ISO, on vous renvoie vers cet article d'Adobe.

WB : Est-ce que tu appliques un post-traitement à tes photos ?

Aymery : Oui je les retouche et je les recadre avec le logiciel Lightroom. J'ai commencé avec celui là et je n'ai jamais changé. Ça me permet de reprendre la lumière sur certains clichés, pour avoir une cohérence dans l’album. Le recadrage permet de changer aussi totalement l’élément mis en valeur d’une photo. Et le vignettage permet de fixer le regard sur le centre de la photo. J’ai appris au contact de mes amis qui m’ont aidé à retravailler mes photos à mes débuts, merci Arantxa notamment ;)

Par contre le post-traitement ne pourra jamais rattraper une photo floue, hors cadre ou tout simplement si les gens ne sont pas à leur avantage sur l’instant.

Thibault et Nicole au Lyon Funny Swing 2020

WB : Est-ce que tu n'aurais pas un ou deux conseils à donner aux danseurs pour avoir une belle photo quand ils voient le photographe s'approcher ?

Aymery : Sourire, sourire et sourire 😀

J'ajouterai que la posture est très importante aussi. Avoir une belle tenue de corps, ça sera toujours plus agréable à voir qu'un corps recroquevillé.

Et si possible ne pas parler ou chanter afin d'éviter une position de la bouche et du visage un peu étrange.

WB : Tu nous as dit que le sourire est très important pour toi, mais aujourd'hui avec le port du masque c'est très difficile de capturer ça, est-ce que ça change tes critères ?

Aymery : J’ai vécu le cas le week-end dernier au Friendly. C’est un vrai challenge pour les photographes, assez perturbant d’ailleurs. Du coup j’ai pris mes photos en faisant plus attention aux lignes de corps, à l’orientation des visages et aux regards. Ça nous complique la vie. Mais c’est anecdotique, il est tellement plus important que les structures puissent refaire des stages, des soirées, notre gêne du masque n’est rien vis à vis de tout ce que les gens ont vécu.

WB : Tu es photographe mais également danseur de West Coast Swing, est-ce que c'est un plus pour avoir des photos réussies ?

Aymery : A mes débuts cela permettait de sentir le bon moment où il va se passer quelque chose : un tombé, un footwork… Au fil du temps j'arrive en plus à saisir les bons moments tout au long de la danse et pas seulement sur les gros changements de phrase musicale.

WB : Est-ce que tu peux nous parler des photographes qui t'inspirent ?

Aymery : Eric Tumbao est le meilleur des photographes, il arrive à saisir des instants et à prendre des chefs d'œuvre de composition. Clairement j'ai beaucoup de travail à faire avant d'arriver à son niveau. J’aime aussi beaucoup les shootings d’Andrew Shellard alias Pixploration.

WB : Dans quels évents on pourra te retrouver prochainement ?

Aymery : J'ai tout récemment pu capturer les moments du Friendly à Palaiseau avec Cyrillou et à l'Ultimate Swing Angoulême avec Philippe Moreau.

Vous pourrez me retrouver en tant que photographe au Lyon Funny Swing ce weekend, au West In Champagne en avril et aux prochains Friendly de mars et juin.

WB : Merci encore pour tes réponses ! Hâte que tu captures nos moments de danses !

Aymery : Avec grand plaisir ! 😀

Si vous souhaitez contacter Aymery ou bien voir ses photos n'hésitez pas à vous rendre sur son site internet : https://aymerysaintloup.wixsite.com/photographie

Écrit avec passion par ...

Adrien Guesnel
Adrien Guesnel

Strasbourg

J'ai découvert la danse avec la Salsa puis j'ai essayé plusieurs danses : Bachata, Kizomba... Mais c'est définitivement le WCS que je préfère ! Mon but est de vous faire découvrir et aimer cette danse

Partage l'article